PHOTOSQUIPARLENT :: FORUM EN SOUCHTINE EN PHOTOS

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 




TERRE(PLANETE)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    PHOTOSQUIPARLENT Index du Forum -> DIVERS SUJETS SUR LA TERRE -> SCIENCE A.D.N.TERRE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Montrer les messages depuis:   
Auteur Message
WIKY56
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2015
Messages: 393
Localisation: Paris
Emploi: Info
Date de naissance: 01/11/1970
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 19/08/15, 06:02 pm    Sujet du message: TERRE(PLANETE) Répondre en citant

La grande question de la souffrance humaine
“ MON DIEU, POURQUOI ? ” titrait un grand quotidien après que l’Asie Mineure eut été frappée par un tremblement de terre dévastateur. À l’appui, une photo montrait un père affolé en train de sortir sa fille, blessée, des décombres de leur maison.
Guerres, famines, épidémies et catastrophes naturelles ont généré des douleurs indescriptibles, fait couler des torrents de larmes et fauché un nombre incalculable de vies humaines. La souffrance est également le lot quotidien des victimes du viol, de la pédophilie et de bien d’autres crimes encore. Les accidents de la route ne cessent de faire des blessés et des morts. Et que dire de la douleur ressentie par des milliards de personnes à cause de la maladie, de la vieillesse ou de la perte d’êtres chers ?
Le XXe siècle a été le témoin des pires souffrances. De 1914 à 1918, la Première Guerre mondiale a tué près de dix millions de soldats, et autant de civils selon certains historiens. La Seconde Guerre mondiale, pour sa part, a ôté la vie à 50 millions de combattants et de civils, parmi lesquels des millions de femmes, d’enfants et de vieillards sans défense. Tout au long du siècle dernier, des millions encore ont été les victimes de génocides, de révolutions, de violences ethniques, de la sous-alimentation et de la pauvreté. L’Atlas historique du XXe siècle (angl.) estime que plus de 180 millions de personnes sont mortes à cause des “ dissensions de masse ”.
De 1918 à 1919, la grippe espagnole a fait 20 millions de morts. Au cours des 20 dernières années, environ 19 millions de personnes ont été emportées par le sida, et près de 35 millions sont porteuses du virus. Des millions d’enfants se trouvent ainsi privés de leurs parents, et un nombre considérable de nourrissons meurent de cette maladie, dont ils ont hérité dans le ventre de leur mère.
Les enfants, d’ailleurs, souffrent de bien d’autres façons encore. Reprenant des données publiées par l’UNICEF à la fin de 1995, le Manchester Guardian Weekly a dressé ce bilan : “ Au cours des guerres de la dernière décennie, 2 millions d’enfants ont été tués, entre 4 et 5 millions sont devenus infirmes, 12 millions se sont retrouvés sans abri, plus d’un million orphelins ou séparés de leurs parents, et 10 millions ont subi un traumatisme psychologique. ” Et c’est sans compter les 40 à 50 millions d’avortements pratiqués — chaque année — dans le monde.
Que réserve l’avenir ?
Nombreux sont ceux qui envisagent l’avenir de manière sombre. Des scientifiques ont déclaré : “ Les activités humaines [...] pourraient bien modifier la biosphère au point qu’elle ne sera plus en mesure d’entretenir la vie telle que nous la connaissons. ” Et d’ajouter : “ À l’heure actuelle, 1 personne sur 5 vit dans une pauvreté extrême, dans l’impossibilité de se nourrir suffisamment, et 1 sur 10 souffre de malnutrition grave. ” Ces savants ont tenu à “ avertir toute l’humanité de ce qui se profile à l’horizon ”, en disant : “ Il est impératif de revoir notre façon de gérer la terre et la vie qu’elle abrite si nous voulons éviter à une grande partie de l’humanité de sombrer dans la misère et empêcher que notre planète ne finisse irrémédiablement dévastée. ”
Pourquoi Dieu a-t-il permis autant de souffrances et de cruauté ? Comment entend-il remédier à la situation ? Et quand


JE RAJOUTE, QUAND ON PARLE DE DIEU ET SA CRÉATION, RARE SONT PERSONNES QUI ÉCOUTE, PAR CONTRE POUR LE MALHEUR TOUT LE MONDE  L'ACCUSE.. CURIEUX!!!
___________________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 19/08/15, 06:02 pm    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
WIKY56
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2015
Messages: 393
Localisation: Paris
Emploi: Info
Date de naissance: 01/11/1970
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 19/08/15, 06:03 pm    Sujet du message: TERRE(PLANETE) Répondre en citant

Une Terre meurtrie
EN 1805, quand les célèbres explorateurs Lewis et Clark atteignent la Columbia, un fleuve des États-Unis qui traverse l’État de Washington, ils sont particulièrement frappés par la surabondance de saumons dans ses eaux. “ La profusion de ces poissons est presque inconcevable, écrivent-ils dans leur journal. Ils sont si nombreux à descendre le fleuve et à s’échouer sur les berges que les Indiens n’ont plus qu’à les ramasser, à les ouvrir et à les mettre à sécher sur un treillage. ” D’ailleurs, il y a tant de poissons qu’une fois séchés les Indiens s’en servent aussi comme combustible !
Aujourd’hui, le tableau est complètement différent. “ Les scientifiques savent depuis dix ans que les poissons sont pêchés dans l’océan plus vite qu’ils ne se reproduisent ”, indiquait une enquête de Newsweek. Par exemple, on estime que 90 % des saumons sauvages de l’Atlantique Nord ont disparu.
Mais il n’y a pas que les poissons qui se font rares. Les ressources naturelles, comme les combustibles fossiles, les minerais et les forêts, disparaissent à un rythme effarant. Le WWF (Fonds mondial pour la protection de la nature) signale que 30 % des ressources naturelles terrestres ont été perdues entre 1970 et 1995. L’exploitation de ces ressources est à double tranchant, car les méthodes employées détruisent souvent les habitats naturels.
L’homme étant à l’origine de ces problèmes, certains pensent qu’il peut aussi les résoudre. Ils citent par exemple la récente diminution de la pollution atmosphérique dans de nombreuses villes industrialisées. Mais ces lueurs d’espoir signifient-elles que l’humanité est en train de se rendre maître de la situation ?
[Note]
Meriwether Lewis et William Clark ont été envoyés pour explorer et cartographier le territoire nouvellement acquis à l’ouest du Mississippi.

© Kevin Schafer/CORBIS

___________________________


Revenir en haut
WIKY56
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2015
Messages: 393
Localisation: Paris
Emploi: Info
Date de naissance: 01/11/1970
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 19/08/15, 06:04 pm    Sujet du message: TERRE(PLANETE) Répondre en citant

Épuisement des ressources
Lu dans le Daily News de New York : “ Deux tiers des ressources de la planète — depuis les sources d’énergie jusqu’à l’eau douce et à l’air pur — sont en forte diminution ou sont très polluées. ” Une étude, “ menée par 1 360 spécialistes de 95 pays ”, a évoqué les dommages que les humains ont causés aux écosystèmes au cours des 50 dernières années. “ L’activité humaine malmène tellement les fonctions naturelles de la Terre qu’il n’est plus certain que ses écosystèmes puissent combler les besoins des générations futures ”, concluait ce rapport soutenu par les Nations unies et la Banque mondiale. Ce rapport prévenait aussi que l’avenir nous prépare sans doute à des bouleversements écologiques qui amèneront la déforestation, des maladies ou des “ zones mortes ” dans les océans.
***
Au bord de la “ faillite écologique ”
Des scientifiques estiment que si l’exploitation des ressources naturelles de la terre se poursuit au même rythme, “ nous allons tout droit à la faillite écologique ”, rapporte le journal canadien Globe and Mail. Selon une étude publiée pour la première fois dans le journal Proceedings of the National Academy of Sciences, on a calculé qu’en 1961 “ les humains exploitaient 70 % des capacités annuelles de régénération de la planète. En 1999, ce chiffre était passé à 120 %. Aujourd’hui, on atteint les 125 % ”. Cela signifie qu’il faudrait à la terre quinze mois pour “ reconstituer le capital naturel que l’humanité détruit ” chaque année par la pêche, l’agriculture, l’exploitation minière et la consommation d’énergies fossiles. “ L’une des raisons de cette dégradation rapide est que la capacité de régénération de la planète diminue à mesure que certaines terres se trouvent trop appauvries pour permettre de nouvelles cultures. Le pire, s’alarme le journal, c’est qu’en raison de l’accroissement démographique mondial l’exploitation des ressources naturelles va aller en augmentant. ”
___________________________


Revenir en haut
WIKY56
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2015
Messages: 393
Localisation: Paris
Emploi: Info
Date de naissance: 01/11/1970
Sexe: Féminin

MessagePosté le: 19/08/15, 06:06 pm    Sujet du message: TERRE(PLANETE) Répondre en citant

La responsabilité de tous
“ Depuis 1970, les humains ont détruit plus de 30 % du monde qui les entoure : ils ont gravement épuisé les forêts, l’eau potable et les systèmes marins dont la vie dépend ”, avertit un article du Guardian Weekly. Cet article, fondé sur un rapport récent élaboré par trois organisations concernées, dont le Fonds mondial pour la protection de la nature (WWF), indique que, si les pays occidentaux sont traditionnellement les plus grands consommateurs de ressources naturelles, actuellement les pays en développement “ gaspillent leurs ressources naturelles à une allure vertigineuse ”. Un représentant du WWF fait cette remarque : “ Nous savions que la situation était alarmante, mais jusqu’à l’élaboration de ce rapport nous ne nous doutions pas à quel point. ” Le rapport accuse les gouvernements de ne pas mettre le holà, mais précise que “ chaque individu porte une responsabilité en ce qu’il ne se préoccupe pas des ressources mondiales ”.


***
Quand le saccage s’arrêtera
 CORRESPONDANT EN GRANDE-BRETAGNE
“ Ces 25 dernières années, l’activité humaine a détruit un tiers du monde sauvage. ”
TEL est le cri d’alarme que lance le Fonds mondial pour la protection de la nature. Ce chiffre effroyable est publié dans l’Index Planète vivante, un nouveau rapport d’analyse sur la santé de la terre.
Le rapport signale un recul de 10 % des forêts du monde. Mais, fait remarquer le journal londonien The Independent, ce chiffre masque un recul plus important encore des forêts tropicales humides et des forêts sèches, sans parler de la régression du nombre des espèces forestières, qui excède probablement les 10 %. Le milieu marin, lui, est en régression de 30 %, déclin manifeste dans celui d’espèces comme le thon rouge dans l’Atlantique et la tortue-luth dans les eaux asiatiques. Le pire est cependant ce recul de 50 % relevé au chapitre Écosystèmes d’eau douce — une dévastation attribuée principalement à l’augmentation de la pollution (agricole et industrielle) et à une forte hausse de la consommation d’eau.
“ La préservation des écosystèmes naturels n’est pas un luxe réservé aux riches ”, martèle sir Ghillian Prance, directeur des jardins botaniques de Kew, à Londres. “ Elle est essentielle à la perpétuation des mécanismes naturels dont dépend notre survie à tous. ” Chaque habitant de la planète est donc concerné. Comment, dès lors, régler définitivement le problème ?
___________________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:32 am    Sujet du message: TERRE(PLANETE)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    PHOTOSQUIPARLENT Index du Forum -> DIVERS SUJETS SUR LA TERRE -> SCIENCE A.D.N.TERRE Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Denim Jeans by Mojy, © 2005 Mojy - Mojytech
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com